Le groupe


  • Thibault LOTOUT
  • Simon LOTOUT
  • Mickaël DERRIEN
  • Heikki BOURGAULT
  • Stéphane SOTIN
  • Hilaire RAMA
  • Vincent LE MEUR
  • Le groupe Ampouailh se crée en décembre 2003 sous l'impulsion de Simon (bombarde) et Thibault (accordéon) LOTOUT, Mickaël DERRIEN (Saxophone) et Morgane MENGUY (Guitare). Très vite Olivier STEUNOU (violon) intègre la formation. Le groupe commence alors à se faire connaitre sur la scène bretonne. En 2005, Olivier quitte la formation et le groupe décide de poursuivre l'aventure à quatre.


    2006 est marqué par le départ de Morgane et l'arrivée de Erwan MOAL à la guitare. Le quatuor est alors très vite rejoint par Marius LE POURHIET à la batterie. Dans la même année, Ampouailh fait la rencontre de Vincent LE MEUR et juge important d'intégrer un sonorisateur à la formation. Le groupe se stabilise et ne tarde pas à tourner très régulièrement sur la scène bretonne.


    En 2008, leur complicité avec le bagad Kerlenn Pondi amène les « chenapans » à travailler sur un projet commun avec le bagad. La formation innove en la matière et propose ainsi aux danseurs une formule inédite qui ravit le public.


    En 2009, la sortie de l'album « Fest noz ar Gêr Wenn » leur permet de gagner en maturité. Le groupe est alors reconnu en dehors de ses frontières et poursuit son ascension.


    Suite au départ de Marius et Erwan, partis pour de nouvelles aventures, le groupe est rejoint en janvier 2011 par les talentueux Heikki BOURGAULT (Guitare) et Stéphane SOTIN (batterie).


    Le groupe enregistre un nouvel album en 2012 avec cette nouvelle équipe, avec plusieurs invités, Eric MENNETEAU (chant) et Hilaire RAMA (basse). Ce dernier intégrera naturellement Ampouailh à la suite de cet enregistrement.
    Issu d'une famille de musiciens, Thibault est bercé par la musique bretonne dès son plus jeune âge.
    Naturellement, il prend goût à la musique traditionnelle et décide de commencer l'accordéon diatonique à l'âge de 7 ans.

    Tout en poursuivant son apprentissage de l'accordéon, Thibault se met à la cornemuse et intègre la kerlenn pondi dans la fin des années 90.

    Il se met ainsi à jouer en couple avec son frère Simon et anime régulièrement des festoù-noz.

    En 2002, l'opportunité se présente de former un groupe dans le cadre du concours interlycées. Thibault se remet alors à l'accordéon après quelques années de pause.
    Fin 2003, il décide de créer avec Morgane Menguy Mickaël Derrien et son frère Simon la formation Ampouailh. Thibault abandonne alors la cornemuse pour se consacrer à l'accordéon.

    Depuis 2008, il joue également très ponctuellement en duo avec Mickaël Derrien (Clarinette/Accordéon).

  • Aller en haut de la page

  • Comme ses frères, Simon a eu la fibre musicale transmise par la maman Lotout!
    Troisième de la fratrie de Canihuel, celui-ci débute à 7ans l'orgue, instrument qu'il pratiquera pendant quatre ans à l'école de musique de Saint-Nicolas du Pélem avec Alain Pasquet.

    A 9 ans, il attaque la bombarde auprès de Laurent Bigot au Conservatoire de Musique Traditionnelle à Pontivy pour ensuite intégrer le bagadig Kerlenn Pondi, comme l'avait fait Thomas quelques années auparavant!
    Il sonne alors en couple braz avec Thibault et remporte quelques concours jeunes.

    Simon termine son apprentissage musical auprès de Yann Kermabon et intègre en 2002 le bagad de la Kerlenn Pondi.

    C'est à cette période, qu'il monte pour les premières fois sur la scène.

    Après un bref passage au bagad de Pommerit Le Vicomte, Simon revient à la Kerlenn en 2008 et sonne parallèlement avec Joseph, l'aîné de la famille.

  • Aller en haut de la page

  • L'histoire musicale de Mickaël débute en 1991 quand il entend le couple Jégou / Corbel durant un fest deiz dans la région de Laniscat.

    Très vite, il commence des cours de caisse claire écossaise au sein du bagad du bagad de St nicolas du pelem.

    En 2000, il continue son parcours en intégrant le bagad de Guingamp.

    En parallèle il forme des groupes de fest noz comme Kalon breiz et Hirvoud.

    En 2004, c'est au bagad de Lann bihoué qu'il fait ses « armes » et s'intéresse à la clarinette et aux saxophones tout en passant un DEM (diplôme d'étude musicale) animé par Josik Allot.

    Actuellement il joue également avec Thibault, en duo de clarinette avec Yves Campo et en saxophone avec le guitariste Bruno Petit.

  • Aller en haut de la page

  • Guitariste issu de la nouvelle génération de musiciens bretons, Heikki a d'abord été danseur avant de se lancer en tant que musicien pour le fest-noz en 2003.

    Jouant régulièrement en fest-noz avec « Kiki et les Ketous » ou « Yawaki », il rencontre le flutiste écossais Calum Stewart sur l'Ile de Man en 2005, avec qui il montera un duo de concert à l'occasion de séjours réguliers en Ecosse en 2008.

    Ils préparent actuellement leur premier disque.
    Heikki s'est notamment formé avec Ronan Pellen et Stéphane Hardy, et prépare actuellement son DEM de musique traditionnelle avec Philippe Janvier.

    Outre son activité d'enseignement au sein des écoles Les Menhirs du Sel de Bretagne et du GCBPV de Redon, il intervient sur scène en compagnie de Calum Stewart, Ampouailh, en duo/trio/quartet avec Maude Madec et Yawaki.

  • Aller en haut de la page

  • Croisant des musiciens d'origines diverses, Stéphane se produit avec les groupe Katsaka (musique malgache), Badaboum (collectif brésilien), et flirte avec le flamenco dans la formation de Philippe Allano.
    Sa curiosité l'amène à s'installer quelques années en Guyane.

    De retour en France, c'est en 1996 qu'il rejoint Gilles Servat.
    Dans ce même univers, il rejoint la formation Skeduz avec laquelle il se produit dans d'innombrables festoù-noz.

    Fort de son expérience il participe à différents projets tels que le spectacle du Bagad Kemper «Sud Ar Su».

    Il est également co-fondateur du groupe Stok An Dañs avec Dominique Molard. Il apporte sa rythmique au groupe Carré Manchot avec lequel il accompagne le célèbre collectif Guadeloupéen Akiyo Ka dans leur spectacle Lyannaj. En 2006, une nouvelle aventure commence avec le quartet des Frères Guichen, plusieurs festivals et un passage remarqué à l'Olympia.

    Toujours attiré par les musiques du monde on le retrouve également dans la formation Franco-Brésilienne Punto Final.

    Début 2010, il renoue avec le flamenco en rejoignant le groupe Pakeno et en 2011, il intègre le groupe Ampouailh.

  • Aller en haut de la page

  • Né au Vauclin en Martinique, Hilaire a rencontré beaucoup de gens et et joué dans de nombreuses formations.

    Arrivé à Nantes en 78, il commence sa carrière dans les orchestres de bal sur Nantes et La Roche-sur-Yon, joue avec Gaby Blues Band, Tequila, Danger. Son groove imparable l’amène à accompagner des grandes figures comme Hervé Villard, Ritchie, Bibi, Calvin Russell et Hubert-Félix Théfaine.

    Il collabore aussi à des formations avec Alan Stivell, Dan ar Bras ou Melaine Favennec, et Gilles Servat avec lequel il rencontre Nicolas et Stéphane. Hilaire a fait partie de Taïfa, puis a suivi Nicolas Quéméner dans Skeduz.

    Aujourd’hui on peut le voir accompagner les chanteurs Gilles Servat, Skeduz, Pat O May, Marie Bontemps, Olivier Gann, la jeune chanteuse Gaïane et le groupe Sylbat.
    Il joue aussi avec sa fille Elodie Rama, chanteuse de Hocus Pocus.



  • Aller en haut de la page



  • Suite à une formation sur Rennes aux métiers du son et de l'image, Vincent quitte la Bretagne en 2003 pour des expériences audiovisuelles et cinématographique sur Paris et Montréal.

    A son retour en 2006, la rencontre avec les chenapans se fait par hasard lors d'un fest-noz à Lanrivain.

    Depuis lors, il accompagne les projets d'Ampouailh.

    En parallèle à ça, il développe ses activités dans le milieu de l'évènementiel et du spectacle : création de bande son et de bruitages, enregistrements musicales, régie technique et générale, créations théâtrales et musicales.

  • Aller en haut de la page